Pourquoi les immigrés n’ont pas le droit de voter ?

Aujourd’hui, en France, il y a 6,7 millions d’immigrés, soit plus de 10% de sa population d’après l’institut national des études démographiques.

La citoyenneté vient du latin (civitas), un citoyen veut dire faire partie d’une cité, les immigrés font partie de cette cité.

Je pense que le sens du mot égalité n’est pas vraiment respecté car toute personne qui vit sur le sol français doit être  traité de la même manière que les français. Les immigrés  n’ont pas le droit de voter, on ne peut pas dire qu’il ya une  égalité. En privant les immigrés de voter, on limite leur  liberté d’expression et d’opinion.

Ce que je trouve aberrant, c’est que les immigrés sont considérés comme citoyens que d’une part. Ils sont égaux comme les citoyens français que pour accomplir leur devoir de citoyen comme pour payer les impôts, les taxes, respecter les lois… . Là ils sont vraiment considérés comme de vrais citoyens, mais leurs droits de citoyens (voter) sont transgressés pour excuses qu’ils ne sont pas français. Est ce que la différence entre un français et un immigré se limite à un bout de papier ? On ne né pas français on le devient.

En tant que jeune j’espère que cette inégalité va être dissipée maintenant qu’un nouveau président est élu. Les jeunes immigrés essayent de s’intégrer, ne les arrêtons pas au premier point  de leur intégration en les désignant avec toute sorte de nom qui peux leur faire sentir qu’ils sont étrangers (d’immigrés, étrangers etc.).

Lina.

Advertisements