Quelle rentrée pour nous ?

Deux jeunes se retrouvent à la mission locale, ils discutent de leur parcours professionnel et de leurs objectifs.

Le premier est  titulaire d’un BAC littéraire, détient quelques expériences en intérim et un passé de commercial de terrain.

Le second possède un bac STI électronique, fait une année en fac d’anglais, ainsi que des formations en informatique suivi de stages en entreprise.

Ces deux jeunes ont un objectif commun,  entamer une formation en alternance.

Le premier souhaite entrer dans une classe de bac pro Electrotechnique énergie Equipements communicants(ELEEC ). Il est arrivé à cette formation en recherchant un apprentissage en électricité. Il passe des appels et rencontre des dizaines de personnes, il est motivé mais  n’a pas été retenu, des qualifications inadéquates et l’absence de permis ne sont pas des atouts.

Le second quant à lui, formé en informatique et relativement expérimenté, recherche toujours une entreprise pour commencer un BTS en alternance.

Le contact avec les entreprises fait clairement défaut à ces deux personnes. Comment améliorer ça ?

Ne pas perdre espoir et persister, la mission locale peut aider n’importe quel jeune (jusqu’à 26 ans) qui le souhaite dans ses recherches d’entreprises et même le former dans ses démarches (améliorer ses lettres de motivation et cv, améliorer sa communication en entretien et ses recherches …), il y a encore des entreprises souhaitant former un jeune, celles-ci sont référencé via plusieurs organismes. Parmi ceux-ci, le site ficheentreprise (http://www.fichentreprise.com/home.php ), la chambre des métiers et de l’artisanat et son Centre d’Aide à la Décision et centre-alternance ( http://www.centre-alternance.fr/ ), évidemment, pole-emploi (http://www.pole-emploi.fr/accueil/) et bien d’autres dont les sites d’entreprise pour les multinationale qui référencent elles-même leurs besoins.

C’est ce que vont faire ces deux jeunes, c’est ce que moi et mon ami allons faire, la rentrée n’est pas encore arrivée pour  tous et un « petit » retard est envisageable pour des jeunes motivés.

Prenez bonne note, ne pas abandonner, ne pas rejeter une seule opportunité et envisager plusieurs projets.

 

Curtiss et LeLion

Publicités