Le mariage pour tous, il faut en parler

Pendant la campagne présidentielle, François Hollande s’est engagé pendant son mandat à légaliser le mariage homosexuel. Pourtant en France ce sujet fait encore débat
Une question se pose :Le mariage homosexuel doit-il enfin être légalisé en France ?
En premier lieu il serait intéressant de voir l’évolution des pensées à ce sujet au fil du temps.
Puis en second lieu, les enjeux des mariages pour tous.

Avant le XX° siècle l’homosexualité était considérée comme un crime et une maladie mentale. Au fil du temps les couples homosexuels sont de plus en plus acceptés par la société.

En 1990, l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) supprime l’homosexualité de la liste des maladies mentales.

Depuis ce temps, on constate plus de 14 pays qui ont autorisé les couples homosexuels à se marier. En effet en 2001 les Pays-Bas autorise le mariage pour tous, il y a également  la Belgique en 2003, le Canada en 2005 puis la Suède en 2009 et d’autres pays font partie de cette liste.

Cette volonté de reconnaissance pour les couples homosexuels est appuyée par les valeurs, les droits de liberté et d’égalité. En France la seule reconnaissance est le PACS (Pacte Civil de Solidarité) même s’il y a moins de droits que le mariage.

D’après un sondage pour le magazine Pèlerin les français, restent très majoritairement favorable (60%) au mariage homosexuel.

Nous pouvons voir qu’il y a une évolution positive des pensées au sujet de l’homosexualité. Il y a des plus en plus des couples homosexuels qui se manifestent, cela réduit les discrimination dans les établissements publics ou encore au sein de la famille.

Ainsi nous ne pouvons nier une présence importante des homosexuels dans la société française. Il serait raisonnable des les considérer, surtout que nous sommes dans un Etat démocratique et laïc.

Mais pour l’adoption, les français favorables sont minoritaires 46% pour et 54% contre.
De plus il y a très peu d’enfant adoptable : 5000 par an pour 27000 demandes en attente. On a également des pays qui sont hostils aux homosexuels et refuseront certainement leurs dossiers. Certains couples font recours à la PMA (Procréation médicalement assisté) mais cela s’oppose à la législation qui autorise la PMA pour (loi n°2004-800 du 6 août 2004 relative à la bioéthique) « uniquement les couples hétérosexuels mariés ou apportant une preuve de vie commune d’au moins 2 ans ». Au sujet de le PMA le président de la République à fait appel au comité d’éthique qui est composé de philosophes, de médecins, de professeurs… qui réfléchissent sur  les valeurs de l’existence, sur les conditions d’une vie heureuse, sur la notion de « bien » ou sur des questions de mœurs ou de morale.

Le mariage homosexuel n’est pas encore légalisé en France car la jurisprudence dit qu’il est réservé à un homme et une femme de se marier. En France depuis 1999 le PACS a été mis en place pour les couples homosexuels comme pour les hétérosexuels. En revanche le PACS ne permet pas l’adoption, ni un droit de séjour pour le conjoint étranger, ni une pension de réversion au conjoint survivant contrairement au concubinage qui résulte d’aucun contrat, d’aucun acte administratif. La loi ne reconnaît, en matière de concubinage, aucune obligation de fidélité.

Resultat du vote à l'Assemblée Nationale Source LCP

Resultat du vote à l’Assemblée Nationale Source LCP

D’une part certains hommes politiques parlent d’une France en retard, à l’image du maire socialiste du IV° arrondissement de Paris, Christophe Gérard, qui se questionne sur ce retard alors que la France est le pays des Droits de l’Homme.

D’autre part nous pouvons voir la droite et l’extrême droite qui s’opposent à ce projet de loi estimant que cela est contre les valeurs de la famille et aura un effet néfaste sur l’éducation des enfants . Nous avons également des groupes religieux qui s’opposent.  En effet  pour les  musulmans, les chrétiens, les juifs… d’après la réligion l’homosexuelité est un péché qui conduit en enfer. Alors leur revendication est qu’en votant cette loi, la mentalité de leurs futures générations puisse être souillée.

Nous  avons pu observer une forte évolution des mentalités au sujet de l’homosexualité.

Il y a une baisse des discriminations car les couples homosexuels assument de plus en plus leur homosexualité. De plus en France le mariage est autorisé mais pas encore légalisé car c’est un sujet qui fait débat, pour  cause des différents avis et opinions de la population et des politiciens.

Ce projet de lois a été adopté par  l’assemblée nationale, et fera l’objet d’un débat au Sénat à partir du 2 avril. Le projet de lois sera-t-il enfin promulgué ?

 

La voix autorisée

Publicités