L’homme cet animal préhistorique : Partie 1(suite) et Partie 2.

Voici la fin de la nouvelle de Sam Spade. La première partie est la situation vue du côté des militaires, la deuxième selon le point de vue des décideurs.
Le début de ce texte est disponible dans cet article.

12h30 – Arrivé à 30 minutes du lieu du bombardement quatre mirages quittent la formation. Seul reste Fabrice Leduc, second de la formation.

12h45 – Deux Saab J6abordent l’avion abordent l’avion de Fabrice et lui demandent de les suivre.

12h50 – Fabrice continue sa route, un des avions fait des tirs de sommation.

12h57m33s – La bombe est larguée

12h58 – Un des avions lance un missile AA et abat le mirage. Fabrice s’éjecte de l’avion et tombe dans un étang.

Partie 2

6h30 – Le général Murdoch de la RAAF  australienne téléphone en vain à la base sans obtenir de réponse du colonel Mochab.

7h00 – Le général Murdoch contacte le QG de l’armée de l’air qui confirme qu’eux même n’obtiennent pas de réponse.

7h15 Des civils rapportent voir beaucoup d’hommes armés en tenue de combat, plus que d’habitude.

7h40 – Une patrouille du RI est envoyée pour voir ce qui se passe.

7h45 – Des combats ont lieu, la patrouille se fait décimer.

7h46 – Plus aucune nouvelle de la patrouille.

7h53 – Une réunion extraordinaire se tient dans le centre de commande de l’Elysée en présence des principaux officiers et personnalités politiques.

8h30 – La réunion se poursuit sans aucune solution valable ne soit trouvée.

9h15 – Le dossier militaire du commandant Berthier est exploré sans que quelconque anomalie psychique  ou de comportement ne soit remarquée.

9h30 – Le président de la république arrive dans la salle, accompagné de plusieurs ministres

9h36 Les politiques sont mis au courant de la situation.

9h45 – Le RI et le 1RCC sont envoyés pour reprendre la base

10h30 – L’attaque commence

10h40 – Le commandant Berthier envoie en télécopie son intention de détruire la Suède

10h43 – L’ambassadeur de Suède et son président sont prévenus.

11h09 – L’ambassadeur est dans la salle.*

11h10 Le président de la république française explique la situation aux représentants de la Suède.

11h23- Les trois quarts de la base sont aux mains des forces régulières

11h33 – le commandant Berthier s’est suicidé. On retrouve le colonel Mochab est en état de choc.

12h00 – Quatre des 5 avisons acquiescent et retournent à la base.

12h16 – Le président constate qu’encore un avion se dirige vers sa cible.

12h30 – Plusieurs tentatives de communication avec Leduc échouent.

12h35 – La Suède envoie 3 Saab J6 dans le but de l’intercepter

12h37m33s – La bombe est larguée

13h30 – The end

 

Sam Spade

Advertisements