Le foot et la société

ballon foot 1998

Cet article a pour objectif de montrer les points de convergence et de divergence entre le football et la société pour comprendre pourquoi ce sport est le plus populaire au monde.

I – Les similitudes entre le football et la société.

logo Fifa            Le foot fut créé en 1863 en Angleterre par The Football Association (Fédération d’Angleterre de football) formé par 11 clubs. La Fédération internationale de Football Association (FIFA) fut fondée en 1904 et a été le premier organisme à fixer les règles de ce sport au niveau international. Aujourd’hui le football compte plus de 38 millions de licenciés, il est donc le sport le plus implanté dans le monde. Cette popularité s’explique notamment par les valeurs de ce sport comparables à celles de la société, ces valeurs sont : la cohésion d’équipe par l’échange du ballon et par l’envie de finaliser les actions par un but commun, le sens de l’effort dans l’endurance pour courir pendant 90 minutes, l’organisation d’une équipe par l’entraineur pour permettre aux joueurs de savoir se situer sur le terrain par rapport à leur spécificités, et enfin l’envie pour chaque club de gagner la compétition par la course des points au championnat.

II – Les différences entre le football et la société.

Grève a Knysna            La popularité du football a entrainé des dérives, car l’argent a ternis l’image de ce sport avec des joueurs qui aujourd’hui sont de moins en moins cultivés. Ils se concentrent uniquement sur leurs performances dans le but d’avoir de plus gros salaires et d’atteindre une plus grande valeur auprès des clubs. Ces dérives génèrent de mauvais comportement par certains joueurs, qui nourrissent leurs égocentrismes. Ces dérives de l’argent se retrouvent aussi dans la société, et notamment en milieu politique pour citer par exemple l’affaire Cahuzac, ancien ministre du budget qui est lié à des affaires de paradis fiscaux. Lors de l’affaire Knysna de la coupe du monde 2010, les joueurs de l’équipe de France ont défié l’autorité de leur sélectionneur Raymond Domenech en organisant une grève de leur entrainement pour protester contre le renvoi du joueur Nicolas Anelka qui a insulté Domenech à la mi-temps d’un match. Cette affaire a révélé aux yeux du monde entier l’étendue de l’égocentrisme et l’immaturité de cette génération de footballeurs qui ont fait honte à toute nation, car porter le maillot de l’équipe de France est un honneur reçu de représenter le pays dans le monde entier. Dans la société un tel comportement est inacceptable et fait obligatoirement l’objet d’un licenciement immédiat, or ces joueurs ont écopés au plus grave d’une suspension de trois match en équipe de France.

Advertisements

Une réflexion sur “Le foot et la société

  1. Un article intéressant même si la comparaison aurait pu être un peu plus poussé sur d’autres aspects (lesquels, that’s the question !) !
    Par contre, il me semble que le football n’est pas le sport qui compte le plus de licenciés au niveau mondial ;) J’avais vu en cours que le podium était : Volleyball, le cricket (surprenant n’est-ce pas ?!!!) et le Basketball ! ;)

    N’hésite pas à venir sur mon blog : http://petitchelem.wordpress.com
    Twitter : https://twitter.com/Petit_Chelem

Les commentaires sont fermés.