Plan national de lutte contre les addictions centré sur les jeunes

En France les jeunes sont les plus touchés par les drogues et les conduites addictives.
D’après le quotidien Métronews, près de 10% des jeunes de 18-25 ans seraient des consommateurs réguliers de cannabis . A partir de 17 ans, 41% des jeunes ont déjà expérimenté le cannabis, 60%ont déjà été ivres et 31,5 fument quotidiennement. D’après ces chiffres nous pouvons voir que les consommateurs sont de plus en plus jeunes.

source reussrmavie.netOr selon les scientifiques, plus on démarre jeune ce type de consommation, plus le risque de devenir dépendant est grand. Si nous prenons par exemple l’alcool, les risques auxquels les jeunes s’exposent sont une diminution du contrôle de soi, une altération des reflexes, et de la vigilance, une perturbation de la vision, une mauvaise coordination des mouvements, somnolence etc. Ces troubles peuvent conduire à des accidents de la route ou accidents domestique, à des violences, à des rapports sexuels non voulus ou non protégés ou encore s’il y a une ingestion de doses très élevée cela peut conduire au coma éthylique.

Pour limiter tous ces risques de dommages sanitaires et sociaux, un plan de lutte contre les addictions centré sur les jeunes a été présenté par le gouvernement, pour 5 ans. Le but de ce plan est de retarder voire empêcher les consommations addictives des jeunes. Pour cela le gouvernement propose de renforcer la qualité et l’efficacité des campagnes de prévention envers les jeunes, de développer le soutien aux parents par la mise en place d’un service grand public et de lutter contre les trafiquants en intensifiant la surveillance sur internet par voie maritimes et de renforcer la coopération européenne.

La voix autorisée

Publicités