Forum de la Santé, Fleury les Aubrais

Jeudi, il y a eu un forum sur la santé à la Passerelle de Fleury les Aubrais.
 
Durant ce forum, plusieurs structures étaient présentes: Le Planning Familial, La Maison des Adolescents et l APLEAT.
Chaque une d’entres elles se sont présentées.
553363_424584454238774_1271250569_n
Tout d’abord , Le Planning Familial nous à expliqué les différentes missions qu’il effectue telles que : la distribution de pilules contraceptives ainsi que les conseils qu’ils donnent aux jeunes filles.
Elle est  au 25 Place Ernest Renan, 45100 Orléans.

Ensuite, La Maison des Adolescents est un lieu d’écoute  pour les jeunes de 12 à 21 ans. Ils peuvent s’y présenter de manière anonyme, sans la crainte d’être jugés.
Elle se  trouve 40, rue Porte Madeleine 45000 Orléans.

Enfin l APLEAT est une structure qui s’occupe des addictions des gens comme les jeux vidéos, le tabac, drogues, alcool. Elle aide en faisant des préventions  et en proposant des réponses à leurs problèmes.

NM

Pour contacter ces stuctures :
Toutes les infos du Planning Familial d’Orléans sont sur http://www.planning45.org/dotclear/
Pour contacter la maison des adolescents : 02 34 28 35 08
Toutes les infos sur l’APLEAT sont sur http://apleat.com/

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Suite à l’assassinat des trois sœurs MIRABAL le 25 novembre 1960, la République Dominicaine, proposa cette journée comme journée de lutte contre la violence faite aux femmes.

C’est le 17 décembre 1999 que l’assemblée générale de l’organisation des Nations Unies a proclamé le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Son but est de sensibiliser les gens du monde entier sur les violences faites aux femmes.
Ces violences peuvent être verbales, physiques ou morales.

De nature, l’être humain n’est pas violent. Tout dépend de son entourage, de ce qu’il regarde et de son éducation. A ce jour en France, tous les trois jours une femme meurt sous les coups de son compagnon. La femme est victime de préjugés, de discriminations, d’agressions sexuelles dans le milieu scolaire et professionnel.

Comment lutter?

Pour diminuer cette violence, on peut sensibiliser par des réunions entre adultes et parents/enfants, ainsi que par des témoignages. On peut proposer aussi des ateliers pédagogiques aux enfants et aux adolescents dans le milieu scolaire afin de développer des points de respect, partage, altruisme, amour … .

Besoin d’aides, de conseils?

En France, et notamment à Orléans, il existe de nombreuses structures d’aide et d’information aux femmes victimes de violence comme :
Le CIDFF (Centre d’Information et de Documentation des Femmes et des Familles), association qui fait valoir les droits des femmes, http://www.infofemmes.com/v2/accueil.html

ainsi que la Maison de Justice et du Droit http://vosdroits.service-public.fr/F1847.xhtml, l’AVEM (association d’Aide aux Victimes Et Médiation rattachée à l’Institut National d’Aide aux Victimes et Médiation), qui apporte un soutien juridique et psychologique, un accompagnement, une écoute et des conseils pour les victimes d’infractions pénales(agression, coups et blessures, injures, vol…)http://www.inavem.org/.

Pour un soutien psychologique, il y a : le LAE (Lieu d’Accueil et d’Ecoute du Loiret)http://www.aidaphi.asso.fr/index.php/etablissements-a-services/51-cohesion-sociale/234-lieu-daccueil-et-decoute.html, le Mouvement National du Planing Familial pourra vous informer sur le droit des femmeshttp://www.planning45.org/dotclear/index.php?horaires.
Le 3919 est le numéro d’écoute national, gratuit et anonyme destiné aux femmes victimes de violence ainsi qu’à leur entourage et aux professionnels.
Vous pouvez également consulter le site gouvernemental « Mettons fin au cycle de la violence« , mis en place par le Ministère des droits des femmes: http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/ sur lequel vous trouverez des témoignages, les recours et les associations vers qui vous adresser selon votre situation.

Journée internationale! Un soutien orléanais.

La  violence à l’égard des femmes et des filles, qui se manifeste sous de multiples formes, est très répandue dans le monde. En cette journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, j’invite les gouvernements et les organismes partenaires du monde entier à mobiliser les énergies, les idées et l’esprit d’initiative des jeunes afin qu’ils nous aident à mettre un terme à la pandémie de violence. Alors seulement, nous pourrons vivre dans un monde plus juste, plus pacifique et plus équitable. »
M. Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l’ONU, 25 Novembre 2011.« 

Pour soutenir cette journée, la Mission Locale de l’Orléanais organise une conférence afin de sensibiliser la population sur les violences faites aux femmes, à l’auditorium de la Médiathèque.

Au programme de ce Vendredi 23 Novembre 2012: la diffusion du film « Les femmes du bus 678 », l’intervention du CIDFF, du Mouvement français pour le planning familial et le témoignage de conseillers en insertion socio-professionnelle.

LeLion; NM; Hb; Ludy; Dani; CH45; La voix autorisée; Rifaine 45 ont participé au groupe de réflexion, d’échange ayant donné lieu à la réalisation de cet écrit.