Talents de l’humour à l’honneur à Orléans

Un jamel comedy club, façon Orléans  en vue d’un tremplin ou d’une scène ouverte, le bar l’infrared  recherche des humoristes et des animateurs de soirées.  L’infrared, haut lieu des nuits orléanaises déjà connu pour ses-concerts, va bientôt innover. Les patrons de la brasserie – café rock  de la  place châtelet souhaitent  mettre en place un tremplin d’humoristes, a la rentée.  .
L’idée ?  le temps d’une soirée, deux ou trois jeunes talents du rire – locaux ou non – passeraient sur la scène  du sous-sol, pouvant accueillir jusqu’à 120 spectateurs. « charge à eux de séduire le public, explique Didier , le patron des lieux. On peut même carrément  imaginer un one-man-show pour une personne qui a un spectacle bien rodé. »

820877_570453489650605_1064885187_o

Le concept, rappelant le fameux jamel comedy club , n’est pas très répandu  à Orléans a part  les soirées jeunes talent qui ont lieu chaque année. Comme la première année ou des jeunes talents on fait un théâtre « style comedy »  avec un one man show du fameux Thomas N’GIJOL. La deuxième année avec Patson du jamel Comedy club il y’a eu notamment des danseurs ainsi que un concours de danse.. Et cette année c’est  le samedi 19 octobre que ça aura lieu.

Pour revenir a l’infrared, l’objectif est de faire venir les gens, de les amuser. Ils ont envie de montrer aussi qu’a l’infrared ils savent faire autres chose que du ‘’ gros rock’’  lance le patron du bar toujours partant pour proposer des événements différents.

( si vous souhaitez postuler pour jouer a la rentrée , écrire à Tony@infrared-orleans.fr ou Didier@infrared-orleans . )

Dani

Publicités

Ete Punch : Animations Estivales à l’Argonne !

Lacher de ballons à la fin d'été punch en 2012. Credit photo : La Rep

Lacher de ballons à la fin d’été punch en 2012. Credit photo : La Rep

Le pôle prévention reussite de la mairie d’Orléans, les associations et les partenaires organisent des animations gratuites pour toute la famille chaque été. Il y a de l’animation dans le quartier de l’Argonne qui a commencé le 28 juin et et se terminera le  30 aout .

Du cirque a été mis en place, des olympiades ( divers jeux sportifs, concours de danse, ambiance musicale, pétanque et autres) l’Argonne au Moyen-Age (avec princesses et chevaliers, campement médieval et spectacle de troubadours) et la ferme à l’Argonne avec tours de poneys, poulailler et machine à cidre.

Eté punch permet d’avoir de l’animation dans le quartier l’été avec différents thèmes. Ca met de l’ambiance dans le quartier avec les familles, les jeunes et les enfants.

Dani

 

Pour plus d’infos, des livrets présentant les activités et les dates des événements d’Eté Punch sont disponibles à l’accueil de la Maison de la Reussite. 

Rosa au Centre Choregraphique National d’Orléans

 

Le vendredi 14 mai, avec Culture du Cœur et la Mission Locale, 4 jeunes ont assisté à une visite du Centre Chorégraphique National d’Orléans (CCNO), suivie d’une répétition publique de « ROSA » de Nina Dipla. La danseuse, d’origine grecque et qui était dans la compagnie de Pina Bausch, fait cette répétition après plusieurs semaines de résidence au Centre Chorégraphique National.

 Pour les 4 jeunes présents, cette sortie était une initiation car bien qu’intéressés par la danse aucun d’entre eux n’avait assisté à une représentation  « en direct ».
Nous nous sommes donc retrouvés avant la sortie pour nous présenter et échanger sur leurs attentes au sujet de la danse contemporaine. Nous avons aussi pu nous pencher, à partir de recherches sur internet, sur le travail de Nina Dipla puis nous nous sommes  rendus au CCNO. Les centres chorégraphiques nationaux ont été mis en place pour promouvoir la danse en région par la création et la diffusion.  A Orléans il est dirigé par Josef Nadj depuis 1995.

Au CCNO nous avons été accueillis par une équipe très dynamique qui nous a permis de découvrir les lieux et d’en apprendre plus sur le Centre Chorégraphique d’ Orléans. Nous avons dans un premier temps visité la scène où ont lieu les représentations en passant notamment par les coulisses. Les jeunes ont apprécié cette visite assez ludique.

La jeune femme qui nous a fait visiter nous a alors informés sur les personnes qui travaillent dans ce lieu. Pour la technique il s’agit des régisseurs son, lumière et régisseur général. Pour le volet artistique il s’agit du chorégraphe, du scénographe et des danseurs. D’autres personnes peuvent aussi intervenir comme des accessoiristes, décorateurs, compositeurs… Nous avons ensuite visité les ateliers du CCNO qui permettent de réaliser les décors des différents spectacles.

Avant d’assister à la répétition publique de Nina Dipla nous avons visionné une série d’extraits de représentations de danse  contemporaine de différents chorégraphes dont Josef Nadj. Chaque extrait était suivi d’un moment d’échange entre les jeunes, les conseillers et notre « guide », et particulièrement celui de Josef Nadj  auquel notre guide a ajouté des précisions biographiques. Ces échanges nous ont permis d’avoir des clés de compréhension pour la représentation qui a suivi. Les jeunes ont particulièrement apprécié cette visite et les échanges. Ils ont pu découvrir la danse, le lieu (accessible au public) et connaitre l’histoire de Josef Nadj.

Rosa, la création que nous a présentée Nina Dipla est un solo de danse sur l’image de la femme et sur la position qui est attendue d’elle par la société, par les hommes mais aussi par elle-même. Une des jeunes a trouvé cette présentation des différentes facettes de la femme dans la société très touchante. Ce solo était dansé sur une musique méditerranéenne. La représentation était bâtie sur un paradoxe entre une personnalité sensuelle et superficielle affichée et une autre très brute et naturelle issue de ses contradictions. Dans ce deuxième temps les émotions étaient extrêmes et le corps a été malmené jusqu’à ce qu’une sensation d’apaisement ressorte de tout cela.

 La danseuse n’a par ailleurs pas hésité à utiliser des accessoires, à crier et à inviter un jeune homme du public  à danser, rendant la chorégraphie théâtrale.
Toute l’histoire n’est pas écrite : nous avons tous pu l’interpréter à notre manière et percevoir un message différent selon les émotions suscitées par la danseuse.

photoA la fin de la représentation Nina Dipla est restée pour expliquer comment était née son envie de créer « Rosa ». Elle a pu répondre aux questions du public et apporter des précisions sur l’objectif de sa représentation qui reste encore inachevée.

Un jeune présent a été agréablement surpris par la gentillesse de la danseuse (à laquelle il a demandé une photo) par contre il s’attendait à ce qu’il y ait plusieurs danseurs et des musiciens sur scène et non une bande son.

Les 4 jeunes présents (et les conseillères !) ont tous étés enchantés par cette sortie grâce à l’accueil chaleureux du CCNO et à la représentation de « Rosa » aussi surprenante qu’intéressante pour les novices de la danse contemporaine de la MLO.

.CentrOjeunes.

La fête des voisins de l’Argonne le 31 mai !

Connaissons nous nos voisins, à par ce dire bonjour en se croisant avons-nous déjà discuté ?

Cette fête a eu lieu pour la première fois en 1999 à Paris. Aujourd’hui elle s’étend à plus de 1200 villes et permet à plus de 15 millions de personne de se retrouver et partager un moment  convivial.

Sans titre 1

Cette année la fête des voisins aura lieu le vendredi 31 mai. A cette occasion le quartier s’anime le comité des fêtes de l’Argonne, le CLTO et la pétanque Argonnaise se réuniront pour organiser cette fête qui se déroulera sur la plaine du Belneuf à partir de 18h30. Pour ce moment convivial un repas partagé est prévu.

Alors venez rencontrer vos voisins.

MC

Orléans en 2025

Orleans-en-2025-l-expo_image_largeur220

La mairie a mis à votre disposition une exposition gratuite sur Orléans en 2025, au musée des beaux arts.

Orléans au fil du temps, passé, présent et futur. Cette exposition montre les différents projets à venir et ceux en cours de réalisation, sur des écrans tactiles en 3D et aussi des photos et des plans de la ville avant et après.

Cette exposition m’a intéressée par son aspect ludique et interactif.

Allez vite la voir, elle se finit le 12 mai inclu.

Phoenix