La K-pop (musique coréenne)

 

 Le mot K-Pop est l’abréviation de Korean Pop, qui en français signifie pop coréenne. C’est un genre musical originaire de la Corée du Sud. Elle est apparue durant la deuxième moitié du vingtième siècle, peu après la Guerre de Corée Qui eut lieu de 1950 à 1953. C’est la Japanese Pop qui a intéressé et donné l’envie aux Coréens de créer la K-pop. Le premier groupe qui a été connu en Corée du sud est Seo Tai-Ji and boys, composé de Jeong Hyeon-cheol (Seo Tai-Ji), Lee Ju-no et Yang Hyeon-seok créé en 1992. Trois ans plus tard, SM Entertainment qui est une maison de disques coréenne a été fondée par Lee Soo Man. Les lettres SM du label étaient à la base les initiales du fondateur mais ont officiellement changées pour devenir « Star Museum» qui signifie en français Musée des Stars. SM Entertainment est en partenariat avec Avex Trax, qui est un label japonais. Le label SM Entertainment a permis de lancer plusieurs boys bands et girls bands. Les coréens intègrent à leur musique une danse qui va avec. Une danse parfois facile à apprendre. Un groupe de K-Pop peut être composé de :

Leader : chef du groupe.

Vocalist : chanteur, chanteuse.

Main vocalist : Chanteur principal, chanteuse principale.

Rapper : Les rappeurs.

Main rapper : Rappeur principal.

Composer : Le compositeur, la compositrice.

Baritone : Le baryton.

Dancers : Les danseurs.

Main dancer : Le danseur principal, la danseuse principale.

Dans les années 2000, le K-Pop s’est répandue aux États-Unis, en Europe, au Canada, en Australie, au Japon et en France. En août 2010, une tournée mondiale a été organisée par le label SM Entertainment. Maintenant, plusieurs groupes sont connues comme : BAP, BIG BANG, Shinee, Nu ‘est Beast, Super Junior et d’autres. Je vous conseille d’écouter quelques groupes de K-Pop, c’est génial !

 

Yoruichi

Publicités

Break-Dance

 

Avant de commencer le breakdance j’ai fait du basket en club à l’OB (Orléans-basket) et en 2003 à la sortie de  « Street- Dancer »,  j’ai commencé à bien aimé le hiphop donc j’ai immédiatement arrêté  le basket.. et j’ai débuté par de la danse debout (smurf, pop, lock , new style..) en centre d’animation , et j’ai réalisé  que ce style n’était  pas le mien. J’ai voulu  faire des choses plus impressionnantes et je me suis mis au breakdance qui est maintenant resté mon loisir  de tous les jours.

Le break-dance (break, b-boying) est un style de danse développé à New-York dans les années 1970, caractérisé par son aspect  acrobatique et ses figures au sol. Un danseur de breakdance  est appelé breaker ou b.boy ou encore b-girl s’il s’agit d’une fille. L’histoire du b-boying commence dans le boogie down quartier du sud du Bronx même si certaines opinions ont orienté l’hypothèse que le b-boying serait né sur la côte ouest…

Dani